Aluminerie ABI de Bécancour: Québec convoque les parties

La ministre responsable du Travail, Dominique Vien, a convoqué les parties concernées par le conflit de travail à l’aluminerie ABI de Bécancour, qui fait face à une impasse, pour des rencontres qui auront lieu vendredi à Québec. « L’actuel conflit à l’aluminerie ABI de Bécancour est de nature privée. C’est la responsabilité des parties de s’entendre. Toutefois, compte tenu du fait que les négociations n’ont pas repris depuis le 11 janvier dernier, et bien que le gouvernement ait déjà offert son aide, notamment grâce à des services de conciliation, je considère qu’il est temps de convoquer les parties patronale et syndicale afin de faire le point sur la situation », a précisé la ministre. Le lockout chez ABI a été décrété le 11 janvier dernier. Lundi, le premier ministre Philippe Couillard avait exhorté les deux parties à « retourner à la table avec la bonne foi maximale ».