Le PIB canadien a crû de 0,4% en novembre

En novembre, les industries productrices de biens ont progressé de 0,8%, stimulées par le secteur manufacturier et celui de l’extraction minière, de l’exploitation en carrière et de l’extraction de pétrole et de gaz naturel, a indiqué Statistique Canada.
Photo: Fatih Hoca Getty Images En novembre, les industries productrices de biens ont progressé de 0,8%, stimulées par le secteur manufacturier et celui de l’extraction minière, de l’exploitation en carrière et de l’extraction de pétrole et de gaz naturel, a indiqué Statistique Canada.

Ottawa — La vigueur du secteur manufacturier a stimulé la croissance économique canadienne en novembre, ce groupe ayant affiché sa plus importante progression mensuelle depuis février 2014.

Le PIB a avancé de 0,4 % en novembre, après avoir été stable en octobre, a indiqué mercredi Statistique Canada. Selon l’économiste Brian DePratto, de la Banque TD, l’étendue de la croissance était aussi importante que sa vigueur. Des 20 secteurs industriels étudiés par Statistique Canada, 17 ont affiché des augmentations.

« L’économie canadienne tournait à plein régime en novembre : la reprise de la production a ouvert la voie, mais presque tous les grands secteurs ont fait état de gains pendant ce mois, ce qui constitue un signe encourageant », a écrit M. DePratto dans un rapport. La Banque du Canada a haussé son taux d’intérêt directeur, plus tôt en janvier, encouragée par une série de données économiques plus solides que prévu. Il s’agissait de la troisième hausse du taux directeur depuis l’été dernier.

« En éliminant la volatilité mensuelle, cependant, les chiffres sur le PIB représentent une nouvelle preuve que l’économie canadienne, dans son ensemble, continue de croître à une cadence modestement supérieure à son potentiel, même si elle semble continuer à tourner à sa pleine capacité à long terme, ou même au-dessus », a pour sa part écrit Nathan Janzen, économiste principal à la Banque Royale.

En novembre, les industries productrices de biens ont progressé de 0,8 %, stimulées par le secteur manufacturier et celui de l’extraction minière, de l’exploitation en carrière et de l’extraction de pétrole et de gaz naturel, a indiqué Statistique Canada. Le secteur manufacturier a avancé de 1,8 %. Entre-temps, les industries productrices de services ont grimpé de 0,3 %.