Épicerie en ligne: Sobeys conclut une entente avec Ocado

L’entreprise propriétaire des enseignes IGA et IGA Extra au Québec n’a pas encore déterminé les tarifs de ses nouveaux services.
Photo: Andrew Vaughan La Presse canadienne L’entreprise propriétaire des enseignes IGA et IGA Extra au Québec n’a pas encore déterminé les tarifs de ses nouveaux services.

Sobeys a décidé d’imiter d’autres épiciers canadiens en se lançant dans une offensive visant à améliorer ses services en ligne offerts à ses clients dans la foulée de la percée effectuée l’an dernier par le géant américain Amazon dans la vente de denrées.

L’entreprise propriétaire des enseignes IGA et IGA Extra au Québec a annoncé lundi un partenariat avec la société britannique Ocado entourant le déploiement d’un service de commande en ligne, de traitement automatisé et de livraison d’épicerie. « Nous ne pouvons pas négliger Amazon », a expliqué une porte-parole de Sobeys, Cynthia Thompson.

L’acquisition de la chaîne spécialisée dans les aliments biologiques et naturels Whole Food — qui compte 13 établissements au Canada — effectuée par Amazon l’an dernier a alimenté les conjectures sur le fait que le géant américain du commerce en ligne pourrait lancer au pays son service de livraison et de ramassage. « Nous voulons être l’autre joueur, l’épicier qui sera en mesure de rivaliser avec eux [Amazon] », a dit Mme Thompson.

C’est Ocado qui aura le mandat de piloter le projet de Sobeys, qui devrait aboutir dans environ deux ans. Les deux entreprises prévoient construire un centre de commandes dans la région de Toronto. D’autres établissements pourraient ouvrir leurs portes dans d’autres centres urbains au pays.

Sobeys, qui procédera à des investissements en plus de payer des droits de permis à Ocado, n’a pas encore déterminé les tarifs de ses nouveaux services, a précisé Mme Thompson. Cette annonce survient environ deux mois après Les Compagnies Loblaw eurent indiqué leur intention de s’allier avec la société californienne Instacart pour lancer un service de livraison à domicile à Toronto et à Vancouver ce mois-ci.

Les épiciers canadiens ont mis du temps avant d’offrir la livraison à domicile, optant plutôt pour des services de type « cliquez et ramassez », offerts notamment par Loblaw dans quelque 200 de ses supermarchés. Au Québec, Métro offre à ses clients la possibilité de commander leur épicerie en ligne dans sept établissements répartis dans les régions de Montréal, Québec et Gatineau. La chaîne a déjà exprimé le souhait d’offrir ce service en Ontario vers la fin de l’exercice 2018.