Unifor se dissocie du Congrès du travail

Toronto — Unifor, le plus important syndicat du secteur privé au Canada, a décidé de rompre son affiliation et son adhésion au Congrès du travail du Canada (CTC), en raison de différends sur les droits des travailleurs et particulièrement « leur droit démocratique à choisir leur propre représentation ou à exprimer une dissension ». Dans une lettre au CTC, le président national d’Unifor, Jerry Dias, et le directeur québécois, Renaud Gagné, déplorent « le manque d’action constant et de volonté des affiliés du Congrès du travail du Canada de s’attaquer aux tactiques agressives et non démocratiques déployées par des syndicats basés aux États-Unis à l’endroit de sections locales canadiennes ». Le CTC n’a pas répondu dans l’immédiat à une demande de commentaires.