AbTronic mis à l’amende pour ses fausses «vertus»

Les slogans vantant de fausses « vertus » viennent de coûter 350 000 $ et l’interdiction de promouvoir ses appareils « AbTronic » à l’entreprise Thane Canada. Le Tribunal de la concurrence a conclu une entente de consentement avec l’entreprise réprimandée pour avoir contrevenu à l’article 74 de la Loi sur la concurrence du Canada. L’entreprise a été mise à l’amende pour avoir prétendu que ses stimulateurs musculaires entraînent « des pertes de poids et une amélioration de la silhouette, sans diète ni exercices », peut-on lire dans la décision. D’après le tribunal, les prétentions fausses ou trompeuses étaient parfois accompagnées d’avis de non-responsabilité contredisant les mérites des appareils, mais dont la portée était insuffisante pour renverser l’impression générale du public.