La Bourse de Toronto et Wall Street clôturent à un sommet record

Photo: Aaron Vincent Elkaim La Presse canadienne

Toronto — La Bourse de Toronto a clôturé jeudi à un nouveau sommet record, malgré le recul prononcé de son secteur de la santé, qui regroupe les actions de certains des plus grands producteurs de marijuana au pays. L’indice composé S & P/TSX du parquet torontois a pris 41,39 points pour terminer la séance à 16 412,94 points. Les titres liés au cannabis ont piqué du nez après que l’agence Associated Press eut rapporté que le procureur général américain, Jeff Sessions, envisageait d’abroger une politique mise en place sous Barack Obama qui empêchait généralement les officiers d’application de la loi fédérale d’interférer avec la vente de marijuana dans les États où le cannabis est légal. Au sud de la frontière, les principaux indices de Wall Street ont aussi atteint des sommets historiques. La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a grimpé de 152,45 points à 25 075,13 points. L’indice élargi S P 500 s’est emparé de 10,93 points à 2723,99 points, tandis que l’indice composé du Nasdaq a avancé de 12,38 points à 7077,92 points. Sur le marché des devises, le dollar canadien s’est négocié au cours moyen de 79,90 ¢US, en hausse de 0,11 ¢US par rapport à son cours moyen de la veille. À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut a gagné 38 ¢US à 62,01 $US le baril, tandis que celui du lingot d’or a pris 3,10 $US à 1321,60 $US l’once. Le prix du cuivre s’est apprécié de 1 ¢US à 3,26 $US la livre.

À voir en vidéo