Changements majeurs au projet d’usine d’IFFCO

Annoncée par le gouvernement péquiste en 2012, la construction de l’usine à Bécancour devait initialement débuter en 2014.
Photo: ProjetBécancour.ag Annoncée par le gouvernement péquiste en 2012, la construction de l’usine à Bécancour devait initialement débuter en 2014.

Après avoir mis entre parenthèses en 2015 ses démarches visant à construire une usine de production d’urée à Bécancour, dans le Centre-du-Québec, IFFCO Canada relance son projet, mais en change considérablement la mouture.

L’entreprise s’est alliée à une filiale de la société albertaine Nauticol Energy et a annoncé mercredi la création d’une société en commandite détenue en parts égales pour un site de production d’urée et de méthanol.

IFFCO Canada, formée par la Coop fédérée, Investissement Québec et Kisan International Trading FZE, a déposé un avis de projet en ce sens le 1er décembre au ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. « L’ajout du méthanol nous permet de compter sur deux sources de revenus, a expliqué un porte-parole d’IFFCO Canada, Yvan Martin, au cours d’un entretien téléphonique. Il s’agit de produits complémentaires. »

La société en commandite ProjetBécancour.ag a jusqu’ici dévoilé peu de détails sur son nouveau projet, outre la possibilité que l’usine pourrait générer jusqu’à 200 emplois directs. M. Martin a expliqué que la société en commandite entamait un processus « long et complexe », ajoutant qu’il y avait « beaucoup de travail à faire » avant de procéder à d’autres annonces.

Annoncée par le gouvernement péquiste à l’automne 2012, la construction de l’usine d’engrais devait initialement débuter en 2014, ce qui devait générer entre 1000 et 1500 emplois. L’exploitation des installations devait fournir du travail à environ 250 personnes. Au fil du temps, les coûts ont grimpé, passant de 1,2 milliard à plus de 2 milliards, ce qui avait incité la coopérative indienne IFFCO et la Coop fédérée à mettre leur projet en veilleuse.

À voir en vidéo