Un partenariat dans la gestion de patrimoine pour le Mouvement Desjardins

Selon le président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Guy Cormier, ce partenariat est le fruit de discussions qui se sont échelonnées sur environ six mois entre les partenaires concernés.
Photo: Jacques Boissinot La Presse canadienne Selon le président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Guy Cormier, ce partenariat est le fruit de discussions qui se sont échelonnées sur environ six mois entre les partenaires concernés.

Le Mouvement Desjardins ambitionne d’accroître sa présence dans le secteur de la gestion de patrimoine à l’extérieur du Québec en s’alliant à d’autres partenaires du milieu coopératif afin de mettre sur pied une nouvelle société.

Patrimoine Aviso, dont la création a été annoncée mardi, sera détenue à 50 % par la coopérative établie à Lévis. Le Groupe Cumis et un groupe de cinq centrales provinciales coopératives détiendront chacun 25 %. L’entité regroupera notamment les filiales de courtage en ligne Qtrade et Placements NEI de Desjardins afin de gérer des actifs de plus de 55 milliards en plus de compter quelque 500 000 clients à l’échelle nationale.

Selon le président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Guy Cormier, ce partenariat est le fruit de discussions qui se sont échelonnées sur environ six mois entre les partenaires impliqués. Plutôt que de continuer à travailler de façon isolée, les partenaires ont décidé de faire front commun, a-t-il ajouté au cours d’une entrevue téléphonique avec La Presse canadienne. « Nos filiales sont déjà rentables, mais nous avons tenu compte de la concurrence féroce dans le secteur de la gestion de patrimoine, a dit M. Cormier. Nous pouvions essayer de continuer de façon indépendante ou créer une nouvelle plateforme. »

En plus de développer de nouveaux produits, Patrimoine Aviso offrira, dans des coopératives financières situées à l’extérieur du Québec, des produits et services figurant déjà dans l’offre de Qtrade et Placements NEI.

Dans notre planification stratégique pour 2020, nous avions été clairs dans notre volonté de prendre de l’expansion dans le Canada

M. Cormier a expliqué que cette alliance sera moins visible au Québec, en raison de la forte présence du réseau des caisses dans la province. « Dans notre planification stratégique pour 2020, nous avions été clairs dans notre volonté de prendre de l’expansion dans le Canada dans les secteurs de l’assurance de dommage, de la gestion de patrimoine et du paiement, a-t-il dit. Notre partenariat nous rapproche de notre objectif. »

Au terme des neuf premiers mois de l’année, les excédents nets de Desjardins générés par le secteur de la gestion de patrimoine et de l’assurance de personnes étaient de 121 millions, en recul de 4 % par rapport à il y a un an.

Quelque 300 employés de Desjardins qui oeuvrent actuellement au sein des filiales Qtrade et Placements NEI travailleront désormais pour Patrimoine Aviso. Entre 20 milliards et 25 milliards d’actif géré par la coopérative se retrouveront au sein de la nouvelle société. À court ou moyen terme, il n’y a pas encore d’objectifs précis en matière de croissance, a expliqué M. Cormier, ajoutant que l’équipe de direction de la société de placement allait avoir le mandat d’établir un plan stratégique. Patrimoine Aviso sera dirigée par Bill Packham, qui est actuellement aux commandes de Qtrade.

Bien que la participation de Desjardins soit de 50 %, la nouvelle société spécialisée dans la gestion de patrimoine sera dirigée depuis Toronto, en plus de compter un bureau principal à Vancouver ainsi que d’autres établissements dans le reste du pays. « C’est une entreprise pancanadienne et chez Desjardins, notre siège social est déjà au Québec, a dit M. Cormier. Nous sommes dans une situation où l’on souhaitait que tous les partenaires aient le sentiment que cette entreprise leur appartient. »