L’UE juge Uber «irresponsable»

Bruxelles — La Commission européenne a jugé jeudi « irresponsable » la gestion par Uber des données de ses clients et chauffeurs, victimes d’un piratage massif sur lequel les autorités de protection de la vie privée de l’UE ont décidé de coordonner leurs enquêtes. « Les révélations récentes sur la violation massive de données par Uber, qui a résulté dans le vol d’informations concernant quelque 60 millions d’utilisateurs et conducteurs, sont un bon exemple des défis pour la vie privée auxquels nous faisons face à l’âge numérique », a estimé la commissaire européenne à la Justice, Vera Jourova, lors d’une conférence à Bruxelles. « Uber a attendu plus d’un an avant d’informer le public et ses consommateurs de cette faille », a regretté Mme Jourova, ajoutant qu’une nouvelle régulation européenne, entrant en vigueur en mai 2018, « permettra de répondre de façon adéquate à un tel comportement irresponsable ».