La Banque TD rate la cible

L’action de la Banque TD a reculé de 2,4% pour clôturer jeudi à 73,24$ à la Bourse de Toronto.
Photo: Nathan Denette La Presse canadienne L’action de la Banque TD a reculé de 2,4% pour clôturer jeudi à 73,24$ à la Bourse de Toronto.

La hausse du profit de la Banque TD s’avérait inférieure aux attentes des analystes en raison d’une baisse de ses résultats au sud de la frontière entre les troisième et quatrième trimestres.

La Banque TD a engrangé un bénéfice de 2,71 milliards au plus récent trimestre, en hausse de 17,8 % par rapport à celui de 2,3 milliards de la même période l’an dernier. La plus grande banque canadienne au chapitre de l’actif a précisé que son bénéfice par action s’était établi à 1,42 $ par action pour le trimestre clos le 31 octobre, en hausse par rapport à celui de 1,20 $ par action du quatrième trimestre de l’an dernier.

« Le quatrième trimestre a été un superbe trimestre pour la TD et une solide façon de terminer l’exercice 2017 », a affirmé le président et chef de la direction de la banque, Bharat Masrani, lors d’une conférence téléphonique avec des analystes.

2,71 milliards
Il s'agit du bénéfice engrangé par la Banque TD au plus récent trimestre.

Sur une base ajustée, la TD a réalisé un bénéfice de 1,36 $ par action, ce qui se compare avec un profit par action de 1,22 $ il y a un an. Des analystes s’attendaient à un profit ajusté de 1,39 $ par action, selon les prévisions recueillies par Thomson Reuters.

Les services bancaires de détail aux États-Unis ont récolté 776 millions, soit 11 % de plus que l’an dernier. Cependant, cela représentait une baisse de 13,9 % par rapport à leur profit de 901 millions du troisième trimestre.

Les services bancaires de gros de la TD, qui comprennent les activités de marchés de capitaux et de banque d’investissement, ont dégagé un bénéfice net de 231 millions, un montant en baisse par rapport à celui de 238 millions de l’an dernier.

La dotation pour pertes sur prêts, ou l’argent mis de côté pour les mauvaises créances, a grimpé à 578 millions comparativement à celle de 548 millions d’il y a un an.

Le résultat net tel que présenté de l’exercice s’est établi à 10,5 milliards et le résultat net rajusté, à 10,6 milliards, soit une hausse respectivement de 18 % et 14 % par rapport à ceux de l’exercice précédent. Le rendement des fonds propres s’est chiffré à 14,9 %.

L’action de la Banque TD a reculé de 2,4 % pour clôturer jeudi à 73,24 $ à la Bourse de Toronto.

L’analyste John Aiken, de Barclays, a estimé dans une note de recherche que la TD « a déçu en raison d’une baisse des résultats de son segment de détail aux États-Unis », a-t-il indiqué à ses clients. « Même si ce n’était pas un désastre, nous nous préoccupons du fait que, avec la vigueur de l’évaluation de la TD ces quelques derniers mois, les résultats [de jeudi] puissent entraîner une faiblesse relative alors que les attentes se réinitialisent avec l’arrivée de 2018 », a écrit M. Aiken.