Un problème de train avant force un avion Q400 de Bombardier à atterrir d’urgence à Belfast

L’avion de la compagnie Flybe transportait 53 passagers de Belfast vers Inverness.
Photo: Liam McBurney Associated Press L’avion de la compagnie Flybe transportait 53 passagers de Belfast vers Inverness.

Un appareil Q400 de Bombardier a dû effectuer un atterrissage d’urgence à l’aéroport international de Belfast vendredi, car le train avant refusait de se déployer.

L’avion de la compagnie Flybe, qui transportait 53 passagers de Belfast vers Inverness, a dû larguer du carburant pendant deux heures avant d’amorcer l’approche.

Selon l’Association des pilotes du Royaume-Uni, ce genre d’atterrissage est une « manoeuvre très difficile », mais les pilotes, toujours prêts pour ce type de situation, ont « fait un travail exceptionnel » dans les circonstances.

« Le Q400 est un avion conçu pour être extrêmement fiable, compte tenu des conditions d’exploitation des lignes aériennes régionales (haut niveau d’utilisation quotidienne) », a indiqué Bombardier dans un courriel envoyé au Devoir. « Il est trop tôt pour tirer des conclusions, nous allons attendre d’obtenir les résultats préliminaires avant d’émettre d’autres commentaires. »

Flybe a indiqué dans un communiqué qu’elle collaborait avec les autorités et avec le fabricant de l’appareil. Une personne a reçu des soins pour une blessure légère à la main.

Un autre incident est survenu en février à l’aéroport Schiphol d’Amsterdam. Le mauvais fonctionnement du train d’un Q400, là encore chez Flybe, a entraîné un atterrissage difficile, mais sans heurts.

Le modèle Q400, un avion dédié aux courtes distances qui peut transporter jusqu’à 86 passagers, est assemblé dans la région de Toronto.