La cadence des mises en chantier a augmenté en octobre

La cadence annuelle des mises en chantier dans les centres urbains a grimpé de 2,5% à 205 935 unités.
Photo: Jonathan Hayward La Presse canadienne La cadence annuelle des mises en chantier dans les centres urbains a grimpé de 2,5% à 205 935 unités.

Ottawa — La cadence annuelle des mises en chantier a accéléré en octobre, alors que la construction d’habitations dans la région de Vancouver a touché un sommet annuel, a indiqué mercredi la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL).

Le nombre de mises en chantier d’habitations, en données annualisées et désaisonnalisées, a avancé de 222 771 unités en octobre, alors qu’il était de 219 293 en septembre.

La cadence annuelle des mises en chantier dans les centres urbains a grimpé de 2,5 % à 205 935 unités, alimentée par une hausse de 12,5 % des nouvelles constructions de logements collectifs, généralement des immeubles d’appartements, des maisons en rangée et des copropriétés — qui a été de 149 593 unités. En contrepartie, les mises en chantier de maisons isolées ont été de 56 342 unités, en baisse de 17,1 %.

2,5 %
Il s’agit du pourcentage d’augmentation des mises en chantier dans les centres urbains en octobre.
 

À Vancouver, le nombre de nouvelles constructions a presque doublé, à 34 850 en octobre, comparativement à 18 116 en septembre. Toutefois, du côté de Toronto, le nombre de mises en chantier a reculé, passant de 35 299 unités à 28 049 en septembre, en raison de replis plus prononcés du côté des maisons isolées ainsi que des appartements.

Cette progression à l’échelle nationale survient alors que le marché de la revente immobilière est moins vigoureux par rapport au printemps. « Nous anticipons une modération de la cadence des mises en chantier au cours de la prochaine année, ce qui devrait correspondre aux tendances observées du côté du marché de la revente », a indiqué dans un rapport l’économiste de la Banque Royale Josh Nye.

Le nombre de mises en chantier en milieu rural, en données désaisonnalisées et annualisées, a été de 16 836. La moyenne mobile de six mois du nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé de mises en chantier d’habitations a grimpé de 216 770 en octobre, par rapport à 215 153 en septembre.

Ces données sont publiées alors que Statistique Canada a rapporté une augmentation de la valeur des permis de bâtir en septembre. L’agence fédérale a indiqué que la valeur des permis de bâtir délivrés par les municipalités en septembre avait augmenté de 3,8 %, pour s’établir à 7,9 milliards de dollars.