Les mesures de sécurité aérienne américaines appliquées au Canada

Air Canada et WestJet suggèrent aux voyageurs canadiens d’arriver à l’aéroport et de s’enregistrer deux heures avant l’heure prévue du départ, ce qui était déjà le cas auparavant.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Air Canada et WestJet suggèrent aux voyageurs canadiens d’arriver à l’aéroport et de s’enregistrer deux heures avant l’heure prévue du départ, ce qui était déjà le cas auparavant.

Les nouvelles mesures de sécurité imposées aux passagers qui prennent un vol à destination des États-Unis s’appliquent également aux voyageurs canadiens, a indiqué Transports Canada.

Les exigences de Washington, annoncées il y a quelques mois et mises en vigueur jeudi, n’inquiètent pas les transporteurs aériens canadiens, qui rappellent l’existence du prédédouanement. Mais le ministère a détaillé jeudi la façon par laquelle elles seront appliquées.

« Transports Canada sait que de nouvelles mesures de sûreté sont entrées en vigueur le 26 octobre 2017. Ces mesures s’appliquent à tous les vols à destination des États-Unis qui proviennent d’autres pays, y compris le Canada », a indiqué une porte-parole dans un courriel transmis au Devoir.

« Les appareils électroniques des voyageurs qui prennent l’avion vers les États-Unis pourraient être inspectés de manière plus approfondie. De plus, ces voyageurs pourraient faire l’objet d’entrevues de sécurité menées par le personnel des compagnies aériennes », a ajouté la porte-parole du ministère.

Cependant, « pour des raisons de sûreté, Transports Canada n’est pas en mesure de fournir de plus amples renseignements ».

Invitée à réagir, la société Air Canada a indiqué que les voyageurs canadiens passent déjà par le prédédouanement américain et que « ces nouvelles mesures sont intégrées à ce processus ». Il a été impossible d’obtenir les commentaires du Conseil national des lignes aériennes du Canada.

Toujours deux heures

Sur leurs sites Internet, Air Canada et WestJet suggèrent aux voyageurs canadiens d’arriver à l’aéroport et de s’enregistrer deux heures avant l’heure prévue du départ, ce qui était déjà le cas auparavant.

« Nous allons bien sûr nous conformer. Nous discutons avec les transporteurs aériens. Nous sommes capables de composer avec cela et nous devons le faire », a déclaré le ministre des Transports, Marc Garneau, au correspondant parlementaire de News 1130. Bon nombre de mesures ont déjà été abordées, a-t-il dit, en raison du prédédouanement américain fait par les aéroports canadiens.

L’Association internationale du transport aérien (IATA) a déjà exprimé son étonnement devant les mesures de sécurité prises unilatéralement par des pays.

Les États-Unis ont interdit les appareils électroniques sur les vols en provenance d’une dizaine de villes du Moyen-Orient et du nord de l’Afrique cet été, mais ont fini par abandonner cette mesure.