Recul des exportations du Québec

Pour leur part, les importations ont affiché une baisse de 6,5% en août au Québec.
Photo: Olivier Zuida Le Devoir Pour leur part, les importations ont affiché une baisse de 6,5% en août au Québec.

Les exportations québécoises ont fortement reculé en août, mais elles demeurent en hausse après huit mois.

Plus précisément, les exportations du Québec ont diminué de 4,5 % en août, comparativement à un fléchissement de 0,5 % au Canada. Le volume cumulatif des exportations des huit premiers mois de l’année excède néanmoins de 3,3 % celui de la période correspondante en 2016, contre une hausse de 2,6 % à l’échelle canadienne, selon les données de l’Institut de la statistique du Québec sur le commerce international de marchandises.

Pour leur part, les importations ont affiché une baisse de 6,5 % en août au Québec. Elles ont stagné au niveau canadien. Au cumul, la valeur de 2017 augmente de 2 % relativement à celle des huit premiers mois de l’année précédente, contre une hausse de 3,7 % au Canada.

« Même en excluant les exportations de produits aérospatiaux, qui évoluent en dents de scie, le volume des exportations de marchandises est jusqu’ici en retrait au troisième trimestre par rapport au deuxième », ont souligné les analystes de la Financière Banque Nationale, qui ne parviennent pas à dégager une tendance de fond compte tenu de la volatilité des données. « Nous anticipons toujours une contribution du commerce international à la croissance économique du Québec en 2017. Au-delà, la renégociation en cours de l’ALENA introduit évidemment un élément d’incertitude quant à l’intensification des échanges commerciaux entre le Québec et les États-Unis », ajoutent-ils.