Pour des cibles de parité dans les C.A.

Toronto — Le plus important organisme de réglementation des valeurs mobilières au pays affirme que le temps pourrait être venu de renforcer ses mesures pour que les conseils d’administration comptent davantage de femmes, après des avancées très minces au cours des trois dernières années. Certains leaders d’affaires avaient précédemment réclamé que les entreprises soient obligées d’établir des cibles spécifiques. Lors d’une table ronde à Toronto mardi, la présidente de la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario (CVMO), Maureen Jensen, a indiqué que les progrès étaient lents, les femmes occupant seulement 14 % des sièges au sein des conseils d’administration, comparativement à 11 % en 2015. Le président de la formation de capital du Groupe TMX, Ungad Chadda, a aussi affirmé que pousser les entreprises à établir des cibles représentait « la prochaine étape logique ».

À voir en vidéo