Barrick Gold va partager les bénéfices miniers avec la Tanzanie

La Tanzanie et Barrick Gold ont annoncé jeudi avoir conclu un accord à l’amiable sur le contentieux fiscal les opposant, prévoyant un partage en parts égales des bénéfices tirés des trois mines d’or détenues par le géant minier canadien, qui versera aussi 300 millions de dollars. Barrick Gold est le principal actionnaire de la société Acacia Mining, qui a sous-évalué sa production pendant des années, s’exonérant ainsi de payer des milliards de dollars de redevances et d’impôts, selon le président tanzanien John Magufuli. Les accusations tanzaniennes avaient obligé Barrick Gold à demander des négociations avec le gouvernement. Selon l’accord conclu jeudi, après trois mois de négociations à huis clos, la Tanzanie obtiendra 16 % des parts dans les trois mines d’or que détient Barrick Gold dans le pays et 50 % des revenus tirés de ces mines.