La Caisse de dépôt réinvestit dans Lightspeed

Pour la Caisse de dépôt et placement du Québec, il s’agit d’un deuxième investissement dans la compagnie depuis 2015.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Pour la Caisse de dépôt et placement du Québec, il s’agit d’un deuxième investissement dans la compagnie depuis 2015.

La société montréalaise Lightspeed vient de réaliser une ronde de financement de 207 millions de dollars, dont la plus grande partie, 170 millions, vient de la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Fondée il y a une douzaine d’années, Lightspeed vend des plateformes infonuagiques permettant aux détaillants et aux restaurants de gérer leurs ventes et la gestion des stocks. La compagnie chiffre à plus de 45 000 le nombre de clients et à 15 milliards $US la valeur annuelle des transactions traitées.

L’argent servira à financer son expansion et à soutenir son développement à l’international, a indiqué Lightspeed dans un communiqué. Depuis ses débuts, elle a récolté 292 millions $US.

Parmi les autres investisseurs ayant participé à la plus récente ronde de financement figurent Investissement Québec, iNovia Capital et la Silicon Valley Bank.

Pour la Caisse, il s’agit d’un deuxième investissement dans la compagnie depuis 2015. À l’époque, Lightspeed avait récolté 80 millions de dollars canadiens auprès d’un quatuor d’investisseurs comprenant aussi Investissement Québec, Accel Partners et iNovia Capital.

Selon Lightspeed, ses clients regroupent notamment les Canadiens de Montréal et Espace Ricardo. Outre ses bureaux au centre-ville de Montréal, la compagnie est présente à Manhattan, à Londres, à Ottawa, à Olympia (près de Seattle), à Gand (Belgique), à Amsterdam et à Brisbane (Australie).