USA: l’objectif de croissance difficile à atteindre

Washington – L’objectif de croissance économique du gouvernement Trump sera difficile à atteindre, a estimé mercredi la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, pointant la lenteur du rythme des réformes depuis l’élection du président américain. Interrogée sur la chaîne américaine CBS sur la capacité du gouvernement américain d’atteindre son objectif de croissance de 3 %, voire plus, Christine Lagarde a déclaré : « Nous pensons que cela sera très difficile, oui. En particulier si le rythme de réformes est aussi lent qu’il ne l’est aujourd’hui. Et cela contraste avec le reste du monde », a-t-elle ajouté. En juillet, l’institution avait maintenu son chiffre de 3,5 % cette année et de 3,6 % l’année prochaine pour l’économie mondiale, mais elle avait rabaissé celle des États-Unis à 2,1 % en 2017 et 2018, contre respectivement 2,3 % et 2,5 % envisagés au printemps. Christine Lagarde s’est refusée mercredi à faire des commentaires sur les prochaines prévisions de croissance du FMI qui doivent être publiées début octobre lors de sa prochaine assemblée générale à Washington. « Mais nous soutenons sur le principe la réforme fiscale et nous sommes prêts à faire des recommandations destinées à stimuler la croissance, les emplois et à restaurer les revenus de la classe moyenne », a-t-elle ajouté.