«Angry Birds» fait son entrée en bourse

Le chiffre d’affaires de la compagnie finlandaise a bondi de 94 % au premier semestre de 2017 par rapport à la même période en 2016.
Photo: Tina Yee Associated Press Le chiffre d’affaires de la compagnie finlandaise a bondi de 94 % au premier semestre de 2017 par rapport à la même période en 2016.

Helsinki — Le Finlandais Rovio, créateur du jeu vidéo Angry Birds, a ouvert lundi à la souscription 54,6 % de ses actions lors d’une introduction en Bourse (IPO) destinée à dégager des capacités de financement et susceptible de le valoriser à près de 900 millions d’euros (1323 millions de dollars canadiens).

Rovio met sur le marché plus de 37 millions d’actions dont le prix a été fixé à entre 10,25 et 11,50 euros (15,07 et 16,91 dollars) pour une valorisation estimée par l’entreprise à entre 802 et 896 millions d’euros (1178 et 136 millions de dollars).

L’éditeur espère lever 30 millions d’euros (44 millions de dollars) par l’émission d’actions nouvelles auxquels s’ajoutera le produit de la vente de plus de 34 millions d’actions détenues par ses principaux actionnaires, dont la holding néerlandaise Trema International qui possède 69 % du capital.

L’offre, valable jusqu’au 26 septembre, s’adresse prioritairement aux investisseurs privés en Finlande, Suède et Danemark, ainsi qu’aux institutionnels en Finlande et à l’international.

Plongé dans le rouge en 2015 en raison de l’essoufflement de son jeu vedette, l’éditeur et studio d’animation avait dû se séparer d’un tiers de ses employés et avait accéléré sa diversification.

Au printemps 2016, il avait lancé à grand renfort de publicité le film Angry Birds, produit avec Sony Entertainment. Énorme succès, le long métrage a rapporté près de 430 millions de dollars dans le monde et devrait voir Rovio renouer avec les bénéfices en 2017 et 2018.

Le pari des salles obscures porte déjà ses fruits puisque le chiffre d’affaires du finlandais a bondi de 94 % au premier semestre de 2017 par rapport à la même période en 2016, à 152,6 millions d’euros (224 millions de dollars), pour un bénéfice net de 13,3 millions (19,5 millions de dollars).

Outre les jeux vidéo, Rovio gère des parcs à thème « Angry Birds » dans plusieurs pays, dont la Finlande, la Chine et l’Espagne, et supervise la publication dans une douzaine de langues de livres jeunesse sur les fameux oiseaux.

Rovio revendique en moyenne 80 millions de joueurs actifs par mois et 11 millions par jour.