Le Brésil tourne la page d’une récession historique

Rio de Janeiro — Le Brésil est officiellement sorti vendredi de la pire récession de son histoire, notamment grâce à la consommation des ménages, avec une légère croissance du PIB au deuxième trimestre qui conforte le président Michel Temer et son programme d’austérité. La première économie d’Amérique latine a enregistré une hausse de 0,2 % de son PIB au deuxième trimestre par rapport au premier, a annoncé l’Institut de géographie et de statistiques IBGE. Un résultat qui confirme la sortie de la récession, après la progression de 1 % au premier trimestre qui avait mis fin à une série noire de huit trimestres consécutifs, soit deux ans, de recul. Le Brésil vient de traverser la pire récession de son histoire avec une chute de son PIB de 3,6 % en 2016 et 3,8 % en 2015.