Le rachat de Whole Foods par Amazon se fera bientôt sentir

<p>Plus tôt ce mois-ci, Amazon avait émis pour 16 milliards $ US en titres de dette afin de financer la transaction.</p>
Photo: Timothy A. Clary Agence France-Presse

Plus tôt ce mois-ci, Amazon avait émis pour 16 milliards $ US en titres de dette afin de financer la transaction.

New York — Amazon prévoit réduire les prix chez Whole Foods dès lundi, une fois que le géant du commerce de détail aura complété l’acquisition de la chaîne spécialisée dans les aliments biologiques et naturels pour 13,7 milliards $ US.

Ainsi, Whole Foods réduira le prix de produits comme les bananes, les oeufs, le saumon ainsi que le boeuf. Les membres du service Amazon Prime pourraient également avoir accès à d’autres promotions ainsi que des offres spéciales lorsqu’ils se rendent dans les magasins Whole Foods.

De plus, certains produits de la chaîne spécialisée dans les aliments biologiques et naturels seront disponibles sur Amazon.com, AmazonFresh, Prime Pantry et Prime Now.

Les actionnaires de Whole Foods ont voté en faveur de l’offre du géant du commerce en ligne, mercredi. Les autorités réglementaires américaines ont également indiqué qu’elles ne s’opposeraient pas à la transaction. Amazon offrira 42 $ US pour chaque action de Whole Foods, ce qui constitue une prime de 18 % par rapport au prix de clôture de la chaîne spécialisée le 16 juin — lorsque la transaction a été annoncée.

Transaction majeure

Plus tôt ce mois-ci, Amazon avait émis pour 16 milliards $ US en titres de dette afin de financer la transaction.

Cette transaction permet au géant du commerce en ligne de mettre la main sur 460 magasins Whole Foods, ce qui pourrait venir ébranler le modèle actuel de l’industrie alimentaire.

Entre-temps, les rivaux d’Amazon font des pieds et des mains pour continuer de rivaliser avec la société de Seattle. Wal-mart, qui détient le plus grand nombre de parts de marché dans le secteur de l’épicerie aux États-Unis, a élargi la portée de son service de livraison à domicile assuré par Uber.

Mercredi, le détaillant a également conclu un partenariat avec Google pour offrir des centaines de milliers de produits par l’entremise de Google Assistant, qui permet de passer des commandes en ligne avec la voix.