Les ventes en gros reculent pour la première fois en neuf mois au Canada

Ottawa — Les ventes en gros au Canada ont connu une baisse de 0,5 % pour s’établir à 61,4 milliards de dollars en juin, après huit hausses mensuelles consécutives, a indiqué lundi Statistique Canada. Des baisses ont été enregistrées dans cinq des sept sous-secteurs, dont en tête de liste le sous-secteur des produits alimentaires, des boissons et du tabac et celui des véhicules automobiles et de leurs pièces. Au deuxième trimestre de 2017, les ventes en gros exprimées en dollars courants ont augmenté de 2,5 %, et celles exprimées en dollars constants, de 1,7 %. Dans les deux cas, l’augmentation des ventes au cours de ce trimestre représente une cinquième hausse trimestrielle consécutive. En juin, les ventes ont diminué dans six provinces, et c’est l’Alberta qui a contribué le plus à la baisse, suivie du Québec et du Manitoba. Le sous-secteur des machines, du matériel et des fournitures (-7,2 %) est celui qui a le plus contribué à la baisse des ventes au Québec, lesquelles ont reculé de 0,9 % pour s’établir à 10,9 milliards de dollars. L’augmentation la plus importante a été enregistrée en Ontario (+0,5 %), où les ventes ont augmenté pour un septième mois consécutif, atteignant 31,7 milliards de dollars.