Le résultat d’Uni-Sélect recule

Boucherville — Le distributeur québécois de pièces automobiles Uni-Sélect a affiché tard mercredi un bénéfice net de 13,7 millions, ou 33 ¢ par action, au deuxième trimestre, comparativement à 16,8 millions, ou 40 ¢ par action, au même moment l’an dernier. Ses ventes trimestrielles sont passées de 323,7 millions en 2016 à 340,3 millions cette année. Uni-Sélect attribue cette amélioration de 5,1 % essentiellement aux récentes acquisitions d’entreprises, situées majoritairement aux États-Unis.