BRP versera un dividende

Le constructeur de véhicules récréatifs BRP s’apprête à verser le premier dividende de son histoire.
Photo: Ryan Remiorz La Presse canadienne Le constructeur de véhicules récréatifs BRP s’apprête à verser le premier dividende de son histoire.

La participation de la famille Beaudoin-Bombardier dans BRP lui permettra de passer à la caisse alors que le constructeur de véhicules récréatifs s’apprête à verser le premier dividende de son histoire en plus de procéder à un important rachat d’actions.

En dévoilant ses résultats du premier trimestre avant son assemblée annuelle, jeudi, la société de Valcourt a annoncé qu’elle retournera 8 ¢ par action à ses porteurs de titres à compter du 13 juillet en plus de racheter des actions jusqu’à concurrence de 350 millions d’ici la fin de juillet à un prix qui n’a pas encore été déterminé.

Avec ses 41,2 millions d’actions à droit de vote multiple, la famille qui contrôle Bombardier recevra jusqu’à 3,3 millions dans le cadre du premier versement du dividende et pourrait empocher davantage en vendant certaines de ses actions. La firme américaine d’investissement Bain Capital aura également droit à sa part du gâteau grâce à ses 31,7 millions d’actions.

Ces deux actionnaires majoritaires, qui détiennent conjointement 65,3 % de BRP, se délesteront d’une partie de leurs actions pour maintenir une participation équivalente dans la société au terme du processus de rachat.

En ce qui a trait à ses résultats pour la période de trois mois terminée le 30 avril, abstraction faite des éléments non récurrents, BRP a généré un bénéfice normalisé de 28,3 millions, ou 25 ¢ par action, par rapport à 4,8 millions, ou 4 ¢ par action, lors du premier trimestre de l’exercice 2016. De leur côté, les revenus ont été de 956,2 millions, en progression de 3 %.

À voir en vidéo