La Baie d’Hudson s’ajuste

Photo: Nathan Denette La Presse canadienne

Toronto — La Compagnie de la Baie d’Hudson affirme qu’elle se concentre sur les réductions de coûts pour s’ajuster au difficile environnement du commerce de détail, mais elle n’a pas complètement fermé la porte à de nouvelles acquisitions. Les hauts dirigeants de HBC, qui discutaient mercredi avec des analystes depuis les Pays-Bas, où la torontoise prévoit d’ouvrir 10 magasins La Baie d’Hudson d’ici la fin de l’année, n’ont pas voulu déterminer de cibles potentielles pour de futures acquisitions. « Nous sommes très concentrés sur nos activités de base », a expliqué Richard Baker, gouverneur et directeur général de HBC, lors de la conférence téléphonique. Selon le chef de la direction, Jerry Storch, le détaillant — et l’industrie dans son ensemble — est toujours aux prises avec plusieurs difficultés, dont le recul des ventes et celui de l’achalandage dans les centres commerciaux. « Nous réduisons les dépenses, avec des rationalisations, des réallocations de dépenses en immobilisations et un raffermissement du bilan », a-t-il dit au cours de la conférence.