Le PIB canadien démarre l’année en lion

Le secteur de la fabrication, qui a progressé de 1,9%, est le principal facteur à l’origine de la croissance du produit intérieur brut en janvier.
Photo: Pedro Ruiz Le Devoir Le secteur de la fabrication, qui a progressé de 1,9%, est le principal facteur à l’origine de la croissance du produit intérieur brut en janvier.

Ottawa — Le produit intérieur brut a progressé de 0,6 % en janvier, en raison de la croissance généralisée dans les industries productrices de biens et dans les industries productrices de services, a annoncé vendredi Statistique Canada.

À l’exception du mois d’octobre, le produit intérieur brut a augmenté chaque mois depuis juin 2016, a dit l’agence fédérale.

Les industries productrices de biens ont affiché une croissance de 1,1 % en janvier ; il s’agit d’une septième augmentation en huit mois.

Les industries productrices de services ont pour leur part affiché une croissance de 0,4 %, ce qui représente leur croissance mensuelle la plus prononcée depuis juin 2015.

Fabrication

Le secteur de la fabrication, qui a progressé de 1,9 %, est le principal facteur à l’origine de la croissance du produit intérieur brut en janvier.

La fabrication de biens durables a augmenté de 2 %. La fabrication de matériel de transport a progressé de 0,6 %. La fabrication de biens non durables a enregistré une hausse de 1,8 %.

Le commerce de détail a enregistré une croissance de 1,5 % en janvier ; il s’agit d’une sixième augmentation au cours des sept derniers mois, grâce à la croissance de 10 des 12 sous-secteurs.