L’Iran impose des sanctions à des entreprises américaines

Téhéran — L’Iran a imposé des sanctions, dimanche, contre ce qu’il a présenté comme 15 entreprises américaines, alléguant qu’elles soutiennent le terrorisme, la répression et l’occupation par Israël de territoires palestiniens, sans doute une réplique aux sanctions préalablement annoncées par les États-Unis. Cette vaste liste, allant d’une société immobilière américaine à un important fabricant d’armes, semble surtout symbolique, alors que, selon les premières indications, ces entreprises ne feraient pas affaire en Iran. Une déclaration du ministère des Affaires étrangères relayée par l’agence officielle IRNA affirme que les sanctions interdisent toutes ententes avec des firmes iraniennes et l’admissibilité à des visas pour les anciens et nouveaux dirigeants.