Les indemnités versées par la SAQ ont plus que doublé

Le 14 avril dernier, la société d’État avait procédé à une première restructuration en éliminant 90 postes au sein de sa structure administrative.
Photo: Khayman / CC Le 14 avril dernier, la société d’État avait procédé à une première restructuration en éliminant 90 postes au sein de sa structure administrative.

Les deux restructurations qui ont provoqué l’élimination de 280 postes à la Société des alcools du Québec (SAQ) au cours de l’exercice ont plus que doublé le montant des indemnités de départ et allocations de transition versées par la société d’État.

En date du 10 février, ces montants totalisaient 3,19 millions de dollars, comparativement à 1,25 million lors de l’exercice 2015-2016, indiquent des données obtenues par La Presse canadienne en vertu de la Loi d’accès à l’information. Cette somme pourrait grimper légèrement, puisque l’exercice 2016-2017 de la SAQ prend fin le 31 mars.

Le 14 avril dernier, la société d’État avait procédé à une première restructuration en éliminant 90 postes au sein de sa structure administrative, avant d’annoncer, en janvier, la suppression de 190 emplois dans tous les secteurs de son organisation, à l’exception de son réseau de succursales. « Nous avons effectué un exercice important cette année, a expliqué la directrice des affaires publiques de la société d’État, Anne-Sophie Hamel-Longtin, au cours d’un entretien téléphonique. Je ne peux pas m’avancer sur ce que le futur nous réserve, mais ce montant [des indemnités de départ et des allocations de transition] ne devrait pas augmenter l’an prochain. »

Alors que le gouvernement Couillard réfléchit à l’avenir du monopole de la société d’État, celle-ci a accéléré l’allégement de sa structure administrative au cours des 12 derniers mois, ce qui lui a entre autres permis de procéder à trois réductions de prix sur ses vins.

Depuis le début de l’exercice en cours, la SAQ a versé 3,04 millions en indemnités de départ. Elle a également octroyé un peu plus de 144 000 $ en allocations de transition pour aider les employés touchés à se dénicher du travail ailleurs. La grande majorité des salariés concernés par les réductions d’effectif ont déjà quitté la société d’État.


Montant des heures supplémentaires à la SAQ

2014-2015 : 10,1 millions (523 322 heures)

2015-2016 : 9,76 millions (487 498 heures)

2016-2017 (en date du 10 février) : 7,8 millions (394 480 heures)


À voir en vidéo