L’ex-patron d’Amaya, David Baazov, vend 7 millions d’actions

Accusé de délit d’initié, l’ancien président et chef de la direction d’Amaya (TSX : AYA), David Baazov, a vendu sept millions d’actions ordinaires de la société de jeu en ligne notamment propriétaire de la marque PokerStars. M. Baazov a vendu ces titres à la Bourse de Toronto pour 19 $ l’action, ce qui lui a permis de récolter 133 millions $. À la suite de cette transaction, l’homme d’affaires détient toujours environ 17,6 millions d’actions ordinaires d’Amaya, soit environ 12,1 pour cent des titres ordinaires émis en circulation. L’an dernier, M. Baazov a plaidé non coupable à cinq accusations — notamment pour avoir influencé ou tenté d’influencer le cours du titre d’Amaya — à la suite d’une enquête pour délit d’initié. Il avait proposé de racheter la compagnie dont le siège social se trouve à Pointe-Claire afin d’en fermer le capital, avant d’abandonner ce projet en décembre dernier. Le procès de M. Baazov et de deux de ses coaccusés doit débuter au mois de novembre.