Un Canadien sur dix adepte de l’économie du partage

Dans cet immeuble d'appartements à Vancouver, plus de la moitié des logements seraient en location sur Airbnb.
Photo: Darryl Dick La Presse canadienne Dans cet immeuble d'appartements à Vancouver, plus de la moitié des logements seraient en location sur Airbnb.

Près d’un Canadien sur dix a eu recours à un service d’hébergement ou de transport entre particuliers de type AirBnb ou Uber, selon une étude publiée mardi par Statistique Canada, portant sur 12 mois entre novembre 2015 et octobre 2016.

Sur cette période, 2,7 millions de personnes ont utilisé un service payant entre particuliers, « une activité facilitée par les plateformes numériques ».

Moteur de l’économie

Évaluée à plus d’un milliard de dollars canadiens, l’économie du partage constitue maintenant un moteur de l’économie canadienne, a indiqué l’institut de la statistique.

Sans surprise, les 18-34 ans sont les utilisateurs les plus réguliers des services de réservation de voiture avec chauffeur comme Uber ou Lyft, avec une proportion équivalente entre hommes et femmes, selon Statistique Canada.

Les dépenses pour ces services de transport entre particuliers à partir d’une plateforme numérique représentent 241 millions de dollars sur les 12 mois de l’étude.

Les dépenses sont encore plus importantes pour les services d’hébergement avec 1,1 milliard de dollars canadiens, dont pratiquement les deux tiers (63 %) lors de séjours à l’étranger.

En moyenne, chaque Canadien a dépensé en un an 890 dollars pour un service d’hébergement chez un particulier via des plateformes comme Airbnb ou Flipkey.