Un ex-p.-d.g. de Teachers mettra sur pied la Banque de l’infrastructure du Canada

Jim Leech dirigera l’équipe chargée de la création «rapide et efficace» de cette banque indépendante annoncée par le gouvernement fédéral.
Photo: La Presse canadienne / CPRS Toronto Jim Leech dirigera l’équipe chargée de la création «rapide et efficace» de cette banque indépendante annoncée par le gouvernement fédéral.

Ottawa — Le gouvernement fédéral a nommé vendredi un ancien p.-d.g. du Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l’Ontario (RREO) pour mettre sur pied la toute nouvelle Banque de l’infrastructure du Canada.

Jim Leech dirigera l’équipe chargée de la création « rapide et efficace » de cette banque indépendante annoncée par le gouvernement fédéral pour mobiliser les capitaux privés afin d’injecter des milliards de dollars dans les infrastructures publiques. Le gouvernement libéral de Justin Trudeau mise sur ce programme d’infrastructure pour relancer et soutenir l’économie canadienne.

On sait déjà qu’Ottawa souhaite injecter 35 milliards dans cette banque, par l’entremise d’instruments financiers comme des prêts et des investissements en capital-actions. Près de la moitié de cette somme (15 milliards) proviendra des fonds annoncés pour l’infrastructure dans l’Énoncé économique de l’automne dernier. Les autres détails de cette banque fédérale seront annoncés dans le prochain budget, prévu dans quelques semaines.

Cinq pour un

Le gouvernement libéral espère que les grands régimes de retraite, comme le RREO, investiront dans la Banque de l’infrastructure du Canada, qui utilisera des fonds fédéraux pour attirer la participation de capitaux privés dans de grands projets d’infrastructure. Ottawa espère pouvoir générer de 4 $ à 5 $ en investissements privés pour chaque dollar de fonds publics.

M. Leech, actuellement chancelier de l’Université Queen’s, en Ontario, est aussi conseiller principal chez McKinsey Company, un grand cabinet de consultants. Il a quitté le Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l’Ontario en 2014. Avant de présider la RREO, M. Leech avait dirigé sa société d’investissements, Teachers’Private Capital.