Rio Tinto éliminera 103 postes à l’usine de Grande-Baie

Rio Tinto prévoit d’éliminer 103 postes à son usine de Grande-Baie, à Saguenay, au cours des trois prochaines années, afin de réduire ses dépenses. Le géant minier, qui continuait à rencontrer ses employés mercredi, a une fois de plus attribué sa décision à des conditions de marché difficiles ainsi qu’à une production importante en Chine qui applique une pression sur les prix. Annuellement, les installations de Grande-Baie produisent 235 000 tonnes d’aluminium destinées principalement au secteur automobile ainsi qu’à la fabrication de canettes. Quelque 720 salariés y travaillaient lors du démarrage, comparativement à environ 400 actuellement.