Davos en onze personnalités

La première ministre du Royaume-Uni, Theresa May
Photo: Fabrice Coffrini Agence France-Presse La première ministre du Royaume-Uni, Theresa May

Davos — Le Forum économique mondial de Davos s’achève vendredi. Résumer ces quelques jours de débats sur la marche du monde est impossible mais voici une sélection de 10 citations prononcées publiquement, obtenues au détour d’un couloir ou glanées entre deux amuse-gueules lors d’un cocktail

Xi Jinping, président communiste de la Chine, salué par l’élite économique adepte du libre-échange. Il a aussi adressé mardi un avertissement à Donald Trump, trois jours avant la prise de fonction du nouveau président américain, l’avertissant des risques d’une guerre commerciale. Une intervention devant l’élite économique mondiale, parsemée de références au folklore chinois, à Charles Dickens ou encore au discours de Lincoln à Gettysburg.

Ironie

L’ancien premier ministre suédois, Carl Bildt, a ironisé après avoir entendu le président communiste chinois faire la promotion du libre-échange à Davos. Il y a un siècle Lénine conspirait à Zurich pour lancer la révolution soviétique.

La directrice générale du FMI, Christine Lagarde, a fait preuve de beaucoup de diplomatie quand elle s’est exprimée mercredi sur le président américain lors du forum, mais elle n’a pu s’empêcher de lancer une petite pique. Son auditoire a beaucoup apprécié. Le milliardaire américain Georges Soros ne dira jeudi soir pas autre chose en affirmant « c’est seulement une fois élu qu’il a commencé à penser sérieusement à ce qu’il allait faire » lors de son traditionnel dîner davosien où il a étrillé M. Trump.

Anthony Scaramucci, l’un des membres de l’équipe de transition, s’est efforcé mardi de rassurer à Davos, après les déclarations polémiques de M. Trump sur la chancelière allemande.

Bémol

Le Prix Nobel d’Économie, Joseph Stiglitz, s’est élevé mardi contre les mesures protectionnistes promises par le président américain. De nombreux intervenants à Davos ont émis des doutes sur les ambitions de M. Trump.

La ministre suédoise des Finances, Magdalena Andersson, a résumé ainsi les nombreux débats consacrés cette année par le Forum économique aux inégalités afin de renouer avec les classes moyennes. Le Forum, mais aussi nombre de grands patrons ont déclaré que les fruits de la croissance économique devaient être mieux partagés.

La première ministre britannique Theresa May a nié jeudi à Davos que le Brexit soit un retrait de la scène mondiale pour son pays, dans un discours accueilli avec des réserves par les participants au forum.

Jack Ma, le fondateur du géant du commerce en ligne Alibaba, était omniprésent cette année à Davos, participant à plusieurs débats, ou annonçant un partenariat avec le CIO.

Le chef d’Amnesty international, Salil Shetty, a multiplié les interviews à l’extérieur alors que les températures ont été particulièrement fraîches pendant ce Forum, passant plusieurs fois sous les -15 °C au petit matin.

Le p.-d.g. de Total, Patrick Pouyanné, a expliqué pourquoi autant de dirigeants d’entreprises se pressent chaque année dans la station de ski suisse.