Électricité: entente de 1 milliard entre le Québec et l’Ontario


Le Québec et l’Ontario ont signé une entente de 1 milliard pour l’exportation d’hydroélectricité, qui, de l’avis des premiers ministres des deux provinces, est historique en plus de marquer le début d’un partenariat énergétique dans le centre du Canada. Le premier ministre Philippe Couillard et son homologue ontarienne Kathleen Wynne ont pris part jeudi à une cérémonie pour officialiser l’entente annoncée en octobre dernier. Sur sept ans, le Québec exportera annuellement deux térawattheures (TWh) — une quantité suffisante pour approvisionner une ville d’environ 200 000 personnes — à destination de sa voisine. « C’est une entente historique, la première du genre et une continuation de la résurgence de l’influence du bloc du centre du Canada », a dit M. Couillard. Mme Wynne a affirmé que l’Ontario pourra réduire sa facture énergétique de 70 millions.

3 commentaires
  • Bernard Terreault - Abonné 16 décembre 2016 09 h 00

    La faute au nucléaire

    C'est logique mais ça ne s'est pas fait plus tôt parce que l'Ontario voulait rester indépendant grâce à sa filière nucléaire (développée en grande partie par le gouvernement fédéral). Mais ses vieilles centrales nucléaires coûteraient cher à rénover ou remplacer. Et surtout, depuis Three Mile Island, Tchernobyl et Fukushima, le spectre des désastres nucléaires a fait reculer partout dans le monde l'attrait de cette source d'énergie (coup de nostalgie pour un physicien formé dans les années 60 quand le nucléaire était l'énergie de l'avenir).

  • Donald Bordeleau - Abonné 16 décembre 2016 21 h 54

    Pas cher.

    Vendre le Kw à moins de 0.05 cent à l'Ontario. Le Québec très généreux.

    Le PM dit qu'il est erronné que le Kw soit à moins de 0.05 cent. Mais l'avenir nous le dira.

  • Donald Bordeleau - Abonné 16 décembre 2016 22 h 17

    Combien

    Environ 90 millions par année pour le Québec. Mais à .06 cent le KWH le Québec aurait eu une meilleur entente.

    Après 7 ans l'Ontario économise 210 millions.

    Merci de subventionner l'Ontario Monsieur Couillard.