En bref - Canam Manac creuse sa perte

La morosité du secteur de la construction non résidentielle aux États-Unis et au Mexique s'est traduite par une chute de 12 % des ventes de Canam Manac en 2003, avec pour effet que la perte de l'entreprise pour l'exercice a plus que doublé.

La compagnie beauceronne a dévoilé hier une perte nette de 38,7 millions, ou 1,17 $ par action, pour l'année financière 2003, après avoir affiché une perte nette de 14,6 millions, ou 43 ¢ par action, en 2002. Les revenus ont diminué à 825,7 millions pour l'exercice, alors qu'ils étaient de 933,9 millions en 2002.