Cascades fait moins bien au troisième trimestre

Cascades se spécialise dans la fabrication, la transformation ainsi que la commercialisation de produits d’emballage et de papiers composés de fibres recyclées.
Photo: Cascades Cascades se spécialise dans la fabrication, la transformation ainsi que la commercialisation de produits d’emballage et de papiers composés de fibres recyclées.

Une série de facteurs ont pesé sur la performance de Cascades au troisième trimestre. Le spécialiste du papier recyclé a vu ses profits nets fléchir de 44 % au trimestre terminé le 30 septembre, pour s’établir à 20 millions, ou 21 ¢ par action.

En plus des conditions de marché difficiles en Europe, l’entreprise a notamment dû inscrire une charge de 6 millions en raison d’un incendie survenu en août dernier à ses installations de carton-caisse de Mississauga, en Ontario.

« Il y a eu des interruptions plus longues que d’à l’habitude du côté de nos activités européennes, a commenté le président et chef de la direction de Cascades, Mario Plourde, au cours d’une conférence téléphonique. Cela reflète les conditions de marché difficiles. »

Sur une base ajustée, en excluant les éléments non récurrents, Cascades a affiché un bénéfice de 30 millions, ou 32 ¢ par action, comparativement à 49 millions, ou 52 ¢ par action, au troisième trimestre de 2015.

Marché européen

De leur côté, les ventes sont demeurées stables, à 1,02 milliard. Les recettes ont progressé dans les divisions de carton-caisse et des produits spécialisés, mais elles ont reculé de 8 % pour s’établir à 189 millions en Europe, où Cascades est présent dans le secteur du carton plat. « En Europe, les conditions de marché difficiles vont continuer d’avoir une incidence négative sur nos résultats jusqu’à la fin de l’exercice », a souligné M. Plourde aux analystes.

Tout en soulignant la faiblesse des résultats en Europe, Paul Quinn, de RBC Marchés des capitaux, a ajouté, dans une note d’analyse, que la direction de Cascades s’attendait également à une baisse des ventes et du bénéfice d’exploitation ajusté dans les secteurs carton-caisse et papiers tissu au cours des prochains mois. « Nous anticipons un impact minime de la hausse de prix du carton-caisse au quatrième trimestre, mais la majorité des bénéfices se fera sentir à partir du premier trimestre du prochain exercice », a expliqué le grand patron de Cascades au cours de la conférence téléphonique.

Cascades se spécialise dans la fabrication, la transformation ainsi que la commercialisation de produits d’emballage et de papiers composés de fibres recyclées. L’entreprise compte quelque 11 000 employés répartis à travers 90 sites en Amérique du Nord et en Europe.

1,02 milliard
Ventes réalisées par Cascades au trimestre se terminant le 30 septembre