La planète continuera à dépendre des hydrocarbures, selon l’OPEP


Vienne — L’Organisation des pays exportateurs de pétrole a réduit mardi ses prévisions de consommation de pétrole brut au cours des prochaines décennies, mais croit que les hydrocarbures constitueront toujours la principale source d’énergie. Le cartel de 14 pays anticipe une demande de 109 millions de barils par jour d’ici 2040, soit 400 000 barils de moins que lors des prévisions précédentes, mais 16 millions de barils de plus que la consommation actuelle. Le rapport anticipe que les hydrocarbures répondront à ce moment à 53 % de la demande énergétique mondiale. Le document a été publié en prévision d’une rencontre des ministres du Pétrole de l’OPEP le 30 novembre, qui aura comme objectif de réduire légèrement la production afin de renflouer les prix.