Détérioration du solde commercial canadien en septembre

Les importations ont progressé de 4,7 % alors que l’augmentation des exportations n’a été que de 0,1 %
Photo: Darryl Dyck La Presse canadienne Les importations ont progressé de 4,7 % alors que l’augmentation des exportations n’a été que de 0,1 %

Le déficit du commerce extérieur de marchandises a augmenté à 4,1 milliards en septembre, soit le plus mauvais chiffre à ce jour, déplore la Financière Banque Nationale.

Selon les données de Statistique Canada, les importations ont progressé de 4,7 % alors que l’augmentation des exportations n’a été que de 0,1 %. Par contre, l’excédent du commerce d’énergie a augmenté à 4,1 milliards. Ainsi, le déficit du commerce extérieur en dehors de l’énergie s’est détérioré à 8,2 milliards, « soit le plus mauvais chiffre enregistré à ce jour ».

0,1%
Progression des exportations canadiennes

Avec les États-Unis, l’excédent du commerce a augmenté à 2,7 milliards.

« Le rapport sur le commerce extérieur de septembre était étonnant vu l’augmentation massive des biens importés, qui ont porté le déficit à un nouveau sommet. Mais au-delà du déficit record, une image plus positive émerge. La principale source d’augmentation des importations était celle des machines et du matériel industriel (plus forte augmentation mensuelle à ce jour). Cela signale un rebond des dépenses d’investissement au troisième trimestre », a souligné l’analyste Krishen Rangasamy.

« Nous gardons confiance dans notre prévision de croissance du PIB du Canada de 3,5 % en chiffres annualisés au troisième trimestre, ce qui compense largement le recul de la production du trimestre précédent », poursuit-elle.

4,7%
Progression des importations canadiennes