Torstar mise sur son application pour compenser

David Holland
Photo: Chris Young La Presse canadienne David Holland

Toronto — L’éditeur du quotidien Toronto Star continuera d’investir des millions de dollars dans son application pour tablette électronique, même s’il n’a pas encore réussi à attirer le public espéré depuis son lancement, il y a plus d’un an.

« Nous restons engagés envers cette initiative », a affirmé mercredi le président temporaire et éditeur David Holland lors d’une conférence téléphonique avec des analystes, à la suite de la publication des résultats financiers du troisième trimestre de l’entreprise. Le groupe de lecteurs de l’application Star Touch croît modestement, a-t-il précisé, sans offrir de mise à jour sur les données dévoilées à la fin du trimestre précédent. Entre 55 000 et 60 000 lecteurs utilisaient alors l’application chaque semaine. M. Holland a précisé que la taille actuelle de ce public n’allait pas permettre à l’éditeur d’obtenir les revenus qu’il avait projetés.

Malgré tout, l’entreprise a investi des millions de dollars dans l’application, incluant 10,1 millions lors des neuf premiers mois de l’exercice en cours. L’éditeur prévoit allonger un autre 1,5 million dans Star Touch au cours du quatrième trimestre — en baisse par rapport à l’investissement de 9,6 millions investi au quatrième trimestre de 2015 —, puis entre 2 millions et 4 millions pour l’ensemble de 2017. Le  Toronto Star s’attend à voir son tirage imprimé diminuer davantage.

Torstar a affiché mercredi son premier bénéfice trimestriel depuis le trimestre clos le 31 décembre 2014. L’éditeur a engrangé un profit de 1,4 million pour le troisième trimestre, aidé par les réductions de coûts et un gain de 53,6 millions tiré de la vente de son imprimerie de Vaughan. Mais ses groupes Metroland et Star continuent, même dans les premières semaines du quatrième trimestre, d’être confrontés aux difficultés du marché en ce qui a trait aux publicités imprimées. Le bénéfice par action s’est établi à 2 ¢, comparativement à une perte de 164,3 millions, ou 2,05 $ par action, pour la même période l’an dernier.

Les revenus d’exploitation de Torstar pour le trimestre clos le 30 septembre ont atteint 162,1 millions, un chiffre en baisse par rapport à celui de 185,4 millions réalisé un an plus tôt.

Après ajustements, Torstar a affiché une perte de 8 ¢ par action au plus récent trimestre, en regard de celle de 13 ¢ par action du troisième trimestre de l’an dernier. Pendant les neuf premiers mois de 2016, Torstar a supprimé 570 postes — incluant ceux de l’imprimerie — et s’attend à pouvoir réaliser des économies annualisées de 34 millions d’ici la fin de 2017.

Torstar détient un investissement dans La Presse canadienne dans le cadre d’une entente conjointe avec une filiale du Globe and Mail et la société mère du quotidien montréalais  La Presse.