Une hausse de 3,1 % par rapport à 2003 - Les investissements devraient atteindre 223 milliards en 2004

Ottawa - Les entreprises, les administrations publiques et les établissements du pays prévoient consacrer cette année plus de 223 milliards à des dépenses d'investissement en installations, en équipement et en logements. C'est une hausse de 3,1 % par rapport à 2003.

Les premières indications laissent notamment croire à Statistique Canada que l'investissement du secteur privé montrera une première croissance depuis 2001. Une enquête-échantillon menée auprès de 27 000 organismes révèle que les dépenses d'investissement totaliseront 223,8 milliards, comparativement à 217,2 milliards en 2003. Ce dernier montant est provisoire.

Québec et Ontario

Selon l'agence fédérale, les deux provinces les plus populeuses au Canada, soit le Québec et l'Ontario, totaliseront plus de la moitié des dépenses d'investissement en 2004. L'Ontario et le Québec représentent respectivement 37 % et 20 % du total des intentions d'investissement.

Comme le secteur du pétrole et du gaz est concentré en Alberta, cette province suit de près, avec 19 %.

Statistique Canada estime que le total des investissements en installations et en équipement devrait se chiffrer à 160,9 milliards, en hausse de 3,2 %. Ce sont les dépenses des ministères qui inscriront la croissance la plus marquée, soit 6,7 %, surtout grâce à la construction dans les administrations locales.

Après une année remarquable en 2003, l'investissement dans le secteur de l'habitation devrait augmenter encore de 2,7 % et atteindre 62,9 milliards en 2004. Les investissements records en rénovation devraient plus que neutraliser un léger recul observé dans la composante des logements neufs.

Toujours selon l'agence fédérale, les dépenses d'investissement dans la construction non résidentielle devraient croître de 5,4 %, pour atteindre 76,4 milliards en 2004, tandis que les dépenses d'investissement en machines et en matériel devraient grimper de 1,3 % pour s'établir à 84,5 milliards.