Thomson Reuters abolit 2000 emplois à travers le monde

Toronto — Thomson Reuters a annoncé mardi l’abolition de 2000 emplois à travers le monde pour améliorer son efficacité et simplifier son organisation. Cela représente environ 4 % de ses 52 000 employés, dont 1200 travaillent au Canada. La compagnie a expliqué que cette réorganisation entraînera une charge comptable allant de 200 millions $US à 250 millions au quatrième trimestre. Thomson Reuters a généré des revenus trimestriels de 2,7 milliards et un bénéfice net de 286 millions ou 36 ¢US par action au troisième trimestre, soit essentiellement la même performance que celle affichée un an plus tôt.