Le GTAA veut en appeler d'un jugement qui favorise Air Canada

Toronto - L'organisme qui gère les installations aéroportuaires de la région de Toronto veut en appeler d'un jugement rendu lundi qui accorde à Air Canada un accès prioritaire aux 14 portes de la nouvelle aérogare de l'aéroport Pearson, au détriment de son concurrent WestJet.

Le Greater Toronto Airports Authority (GTAA) a fait savoir hier que cette nouvelle aérogare, dont l'ouverture est prévue pour le mois d'avril, a été conçue pour aider plusieurs transporteurs. Lundi, le juge James Farley, de la Cour supérieure de l'Ontario, a ordonné au GTAA d'accorder à Air Canada un accès prioritaire pour toutes les portes de l'aérogare.

Le GTAA voulait au départ qu'Air Canada et WestJet se partagent l'accès à six de ces portes. Air Canada, qui tente de se restructurer sous la protection de la loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies, faisait pour sa part valoir qu'il devrait dans ce cas transporter certains de ses passagers par autobus vers d'autres aérogares.

Air Canada estimait qu'un tel partage de l'accès aux portes de la nouvelle aérogare lui coûterait 64 millions de dollars par année, en coûts supplémentaires et pertes de revenus.