Les revenus d’Uni-Sélect grimpent de 15%

Boucherville — Le distributeur de pièces d’automobiles et de peinture Uni-Sélect a vu ses revenus croître de 15 % pour se chiffrer à 318,5 millions au troisième trimestre, comparativement à ceux de 276,2 millions l’an dernier, malgré la lente croissance au Canada. La société de Boucherville a expliqué jeudi que ses acquisitions avaient gonflé ses revenus américains de 25 % à 202,2 millions $US, tandis que ses revenus au Canada ont progressé de 1,9 % à 116,3 millions. Uni-Sélect a engrangé un bénéfice de 17,3 millions, soit 41 ¢US par action, pour le trimestre clos le 30 septembre. En comparaison, elle avait affiché un profit de 15,7 millions, soit 37 ¢US, lors de la même période l’an dernier.