Exportations: 536 millions pour une stratégie plus «ciblée»

Selon la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, Dominique Anglade, le plan gouvernemental adopte une approche plus « ciblée ».
 
Photo: Jacques Boissinot La Presse canadienne Selon la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, Dominique Anglade, le plan gouvernemental adopte une approche plus « ciblée ».
 

Le gouvernement Couillard a dévoilé lundi avant-midi sa nouvelle stratégie d’exportation 2016-2020, qui prévoit 536 millions sur 4 ans, dont 125 millions d’argent neuf pour soutenir les entreprises québécoises.

La nouvelle stratégie québécoise vise à inciter les entreprises à « se lancer à l’international » tout en les aidant à commercialiser leurs produits.

La ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, Dominique Anglade, a indiqué que le plan gouvernemental adopte une approche plus « ciblée » en priorisant différents secteurs porteurs, comme l’aérospatiale, l’aluminium, l’énergie, la construction ou encore le bioalimentaire.

Elle souhaite que les entreprises utilisent les outils mis à leur disposition et développent une culture de l’exportation.

La ministre a reconnu que les obstacles que rencontre l’Accord économique et commercial global, avec l’opposition de la Wallonie, et le conflit du bois-d’oeuvre sont préoccupants, mais ses collègues et elle ont fait valoir que la nouvelle stratégie arrive au bon moment pour faire face à ces défis.

La nouvelle stratégie québécoise concernant les exportations fait suite au dévoilement d’une stratégie concernant l’innovation des entreprises manufacturières.

À voir en vidéo