Air Canada réduit le poids de sa dette

Air Canada a précisé lundi les modalités d’un programme de refinancement de 1,25 milliard.
Photo: Andy Qwe Getty Images Air Canada a précisé lundi les modalités d’un programme de refinancement de 1,25 milliard.

Air Canada a achevé une opération de refinancement en trois volets. Il en résulte une réduction sensible de l’endettement et du coût de financement du transporteur.

Air Canada a précisé lundi les modalités d’un programme de refinancement de 1,25 milliard. L’exercice comprend la signature d’une convention d’achat relativement à un placement privé de billets garantis de premier rang à 4,75 % d’un capital global de 200 millions échéant en 2023. La compagnie a également obtenu les engagements d’un prêt à terme de 800 millions $US comportant la même échéance, et une nouvelle facilité de crédit renouvelable inutilisée de 300 millions $US.

Ces nouveaux crédits vont servir à rembourser des billets garantis et un prêt à terme. Au final, compte tenu des taux d’intérêt et du taux de change actuel entre les dollars canadien et américain, « la dette en cours d’Air Canada serait réduite d’environ 355 millions, le coût moyen pondéré de sa dette baisserait d’environ 150 points de base par rapport à la clôture du deuxième trimestre de 2013 [pour passer à 4,49 %], et Air Canada réaliserait des économies d’environ 60 millions au titre des charges d’intérêts annualisées », peut-on lire dans un communiqué.

Il en résulterait également une « levée de charges grevant des actifs d’une valeur estimative d’environ 650 millions », portant la valeur estimative totale de l’actif d’Air Canada non grevé à environ 2 milliards.

À voir en vidéo