«Subprime»: les États-Unis demandent 14 milliards à la Deutsche Bank

New York — Les autorités américaines demandent à Deutsche Bank de payer une amende record de 14 milliards pour solder un litige immobilier remontant à la crise de 2008, a indiqué jeudi à l’AFP une source proche du dossier sous couvert d’anonymat. Une telle pénalité financière serait la plus importante jamais infligée à une banque étrangère aux États-Unis, loin devant les 8,9 milliards dont l’établissement français BNP Paribas a écopé en 2014 pour avoir violé des embargos américains.