Le marché de la revente d'habitations finit l'année en force

Le marché de la revente dans la grande région montréalaise termine en force au quatrième trimestre, mais 2003 ne bat pas le record établi l'année précédente.

Selon le rapport conjoint Analyse du marché de la revente du Montréal métropolitain, publié par la Société canadienne d'hypothèques et de logement et la Chambre immobilière du Grand Montréal, 8501 transactions ont été enregistrées au dernier trimestre 2003. Il s'agit d'une hausse de 6 % par rapport à la même période de 2002.

Ce sont les copropriétés qui se sont le plus vendues au quatrième trimestre, en hausse de 13 %. Viennent ensuite les ventes des maisons unifamiliales qui connaissent une croissance de 5 %. Les ventes de plex sont demeurées stables.

Au total, il y a eu 35 323 transactions dans le Grand Montréal, plaçant l'année 2003 au deuxième rang juste derrière le record établi en 2002.

Les prix pour tous les types de logement ont connu des hausses soutenues en 2003. Au quatrième trimestre, les plex se vendaient 26 % plus cher qu'à la même période en 2002. Les maisons unifamiliales et les copropriétés, 16 % au quatrième trimestre. Au total, pour 2003, les ventes de copropriétés ont progressé de 6 %, juste devant les ventes de maisons unifamiliales et des plex, en hausse de 5 % et de 4 % respectivement.