L’action de Canam chute

L’action de Groupe Canam a touché un creux des 52 dernières semaines, jeudi, en raison des difficultés rencontrées récemment par sa division de charpente métallique lourde pour de grands projets. À la Bourse de Toronto, le titre de l’entreprise s’est temporairement négocié à 9,32 $, pour ensuite coter en après-midi à 9,38 $, en baisse de 95 ¢, ou 9,2 %. Le constructeur de structures en acier a affiché une perte nette de 38,4 millions, ou 61 ¢ par action, au deuxième trimestre, alors qu’il avait engrangé un profit de 10 millions, ou 24 ¢ par action, il y a un an. Ce résultat est attribuable à la provision de 32 millions annoncée le mois dernier par Groupe Canam liée aux dépassements de coûts d’un important projet aux États-Unis qui n’a pas été identifié. Toutefois, au cours des derniers mois, Groupe Canam a oeuvré sur des projets d’envergure au sud de la frontière, dont le stade des Falcons d’Atlanta, de la Ligue nationale de football, ainsi que le toit rétractable du stade des Internationaux de tennis des États-Unis, à New York. Groupe Canam a toutefois constaté une augmentation de ses revenus, qui ont bondi de 16 %, à 434,3 millions. En date du 2 juillet dernier, le carnet de commandes totalisait 1,25 milliard, comparativement à 1,06 milliard au 27 juin 2015. M. Dutil a fait remarquer que les activités de charpente métallique lourde ne représentaient que 12,4 % du carnet de commandes, comparativement à près de 25 % il y a un an.