Sans-fil: réclamation de 1 milliard contre Ottawa

L’ancien propriétaire du fournisseur sans fil Wind Mobile a transmis au gouvernement canadien une réclamation de plus de 1 milliard pour des dommages découlant des politiques fédérales dans le secteur des télécommunications, a rapporté jeudi le Globe and Mail. Le plaignant, le groupe égyptien Global Telecom Holding (GTH), demande à être entendu par un tribunal d’arbitrage de la Banque mondiale. Selon un communiqué diffusé au milieu du mois de juin, éventé par le quotidien torontois, GTH allègue que les politiques d’Ottawa ont entraîné des pertes pour lui, notamment dans le cadre de la vente de Wind Mobile en 2014 « à un prix très faible » par rapport à son investissement initial.