En bref: Le commerce de détail se porte bien

Le commerce de détail a connu une progression appréciable de ses ventes en 2003, tant au Québec qu'au Canada, et ce, pour une huitième année consécutive.

Les ventes au détail ont ainsi crû de 4,7 % au Québec, pour atteindre 73,2 milliards, selon les données rendues publiques hier par le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD). Pour l'ensemble du pays, les ventes ont augmenté de 3,8 % pour s'établir à 318,2 milliards. Le CQCD attribue cette bonne performance des détaillants aux faibles taux d'intérêt, à la stabilité relative de l'inflation ainsi qu'à la création d'emplois, qui ont permis de maintenir à un niveau élevé la confiance des consommateurs. Pour 2004, le président-directeur général du CQCD, Gaston Lafleur, dit constater que «les facteurs qui influenceront la consommation au Québec [...] augurent dans la bonne direction». Le CQCD prévoit une augmentation des ventes au détail moins vigoureuse qu'en 2003, mais qui s'établira tout de même à 4 %.